mercredi 4 novembre 2020

Entretien Emma Bourgin et Léonard Van Thé, mardi 3 novembre 2020, par Pauline Lisowski

Merci à Pauline Lisowski pour son article sur notre travail commun avec Léonard Nguyen Van Thé : http://www.lacritique.org/article-entretien-emma-bourgin-et-leonard-van-the?var_mode=calcul&fbclid=IwAR2FmjN7v0DEnJW8JdMsPvPye8fDs6jSvJCqW0tbppCXo9QRglAItCMIRj8

(SE) MONTRER "La beauté est éphémère, pas la lumière" / Jour 4 / Résidence-mission Centre d'art Les Tanneries - EHPAD La Clairière / Amilly

 















C'est après macération de différents fruits et légumes de saison que je me suis lancée dans la préparation de jus aux couleurs diverses et variées qui ont servi d'encres végétales aux résidents pour représenter les saisons. J'assemblerai ensuite ces différentes dessin sous la forme d'un vitrail en cire d'abeille destiné à la salle de culte de l'EHPAD.

S'ÉMERVEILLER "Faire sortir l'enfant qui est en soi" avec Léonard Nguyen Van Thé / Jour 3 / Résidence-mission Centre d'art Les Tanneries - EHPAD La Clairière / Amilly











©Maëlle

©Maëlle

©Maëlle

©Maëlle

Pour cette troisième journée à La Clairière, j'ai invité Léonard Nguyen Van Thé, jardinier et paysagiste, à intervenir sur le jardin de l'EHPAD en compagnie de certains de ses résidents. Cela a parfois réveillé les métiers de quelques uns, le souvenir du potager de la maison ou tout simplement l'attente de voir pousser les graines semées mais aussi les glands et autres plantes cueillis le matin même dans la forêt d'Amilly.



 

mardi 13 octobre 2020

SE RACONTER "Dans le creux de ma main" / Jour 2 / Résidence-mission Centre d'art Les Tanneries - EHPAD La Clairière / Amilly

 

















Avec la complicité de Maëlle, animatrice à La Clairière, et de Léonard ...

Retour en images sur l'exposition "De rendez-vous en rendez-vous" en septembre dernier à La Galerie du Haut Pavé

 


La vitrine le soir du vernissage, photo prise par Makeba Gil


De l'inconvénient d'être chou, 2020, photo prise par Hayika Maras


Le carton trempé généreusement dans la cire d'abeille histoire d'inviter ses ouvrières

La vitrine le soir du vernissage, photo prise par Makeba Gil

Derniers réglages pour la projection vidéo, photo prise par Makeba Gil

La vitrine ainsi qu'une oeuvre d'Henri Wagner en arrière-plan, photo prise par Makeba Gil

Parce que toucher est une affaire sensible, 2020, photo prise par Hayika Maras

Un détail de la pièce Sous les pavés la sueur (2018) et Toucher ses ailes une dernière fois (papillon), 2019, photo prise par Hayika Maras

Nature morte vivante (détail), 2019
 
Entre, 2019, photo prise par Makeba Gil
De l'inconvénient d'être chou, 2020, captation par Hayika Maras


De l'inconvénient d'être chou, 2020, captation par Hayika Maras